AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Soal, la déchue [Izual]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Soal, la déchue [Izual]   Mer 18 Oct - 13:07



Nom : Soal
Race : Ange déchu
Sexe : Féminin
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Age : Soal a actuellement dans les 2000 ans. Née peu après que le Christ ai expié les fautes humaine sur la croix.
Faction : Izual

Caractère : Soal est un être étrange et torturé. Si auparavant elle était un être servile et humble, il n'en ai plus rien de nos jours. Elle ne sert qu'elle et son épée et c'est tout. Elle déteste les êtres de la lumière, s'amusant à leur montrer son tatouage pour leur rappeler qu'elle fut une des leurs bien avant. Elle est paradoxale, tantôt gentille, tantôt détestable, elle représente le versatilité à ses extrêmes mais n'en reste pas moins un être de confiance. Elle sert fidèlement Izual par exemple et se refusera à le trahir, même pour un gros gain. les choses sont ainsi, rebelle, elle ne respecte pas beaucoup de loi, sauf les siennes et a par conséquent un sens stricte de l'honneur et de la morale.
A tendance folle, elle est toute fois aussi très perturbée, victime d'un viol dont qu'elle n'aurait jamais imaginé, détruite par ceux qu'elle admirait, réduite au cannibalisme [qu'elle pratique toujours] elle est animale et sulfureuse. Elle ressemble parfois a une bête traquée qui mort la main qui la caresse et se dérobe quand on essaye de l'aider. Elle donne l'impression de se consumer lentement de l"intérieur à l'image de ses ailes ardentes.

Pourtant ce portrait n'apparaît qu'avec un peu de discutions en présence de l'ange déchu. de loin elle représente le calme même, la tranquillité absolue, posée sur une branche morte, elle regarde au loin les cieux rouges de l'enfer, les mains jointes sur ses genoux, son vêtement pendant comme une longue traîne de mariée morbide. Sa voix est douce et est le seul vestige de son ancienne vie, elle parait réellement bienveillante quand elle converse et c'est parfois troublant de la voir débiter un flot d'injure avec une telle voix.

Description physique : Tu es poussière et tu redeviendras poussière.
Sa peau avait le goût de cendre, ses larmes avaient l'odeur acre du sang. Ses ailes avaient l'aspect de la chair détruite, toutes ses si belles plumes brûlées dans un vent de géhenne. Sa voix avait le timbre érayé de ceux qui ont trop hurlé et ses yeux ne lançait que menace.


Il fut un temps, un temps oui, où l'apparence de Soal respirait la beauté et la plénitude. Comme tout ses anges qui lèvent gracieusement la tête contemple en face la cadeau de Dieu. L'unique, l'éternel, la vie.
Mais les feux de l'enfer, les flammes léchant sa peau comme autant de langue affûtées eurent tôt raison de la beauté de l'ailée qui sombra dans une sombre mélancolie physique qui n'est plus maintenant qu'un reflet décadent de son glorieux passé.

À l'image de son esprit, son corps est torturé, hybride entre mâle et femelle, si il n'y avait pas la voix de l'ange déchu pour confirmer, il serait bien difficile de savoir si elle est un homme ou une femme. Sa peau à la couleur verte des corps qui pourrissent dans l'eau, sans aucun défaut cette peau se tend sur des muscles fins et secs lui conférant une silhouette longiligne aux aspects de calme éternel.
Son visage était un chef d'oeuvre de volupté auparavant, elle avait le sourire des anges et cette beauté impassible et tranquille. Maintenant, même si l'ossature reste la même, il serait tellement dur de la reconnaître. Son visage d'une forme allongée ne possède aucune cicatrice apparente, juste ce grain de peau si étrange. Ses yeux sont deux perles noires enchâssées dans leur orbites au forme ronde et couverte par deux épaisses paupières souvent mi close qui s'ornent de long cils. Au dessus, ses sourcils formant une ligne simple témoignent des sentiments de l'ange comme un livre ouvert. Un nez racié aux narines ouvertes bien qu'un peu proéminent. Mais ne dit-on pas qu'un grand nez est le signe d'un homme affable, bon, courtois, spirituel, libéral, courageux ?
S'en suit deux lèvres pleines et colorées qui susurrent de mélodieux compliments autant qu'elle vomit de terribles insultes. Sa bouche s'orne souvent d'un sourire élégant dont elle seule à le secret, découvrant là une jolie dentition pourvue de canines plus longues que la moyenne d'où on croirait encore voir percer quelques gouttes de sang.

En effet la reniée est une cruelle carnivore, mangeant de la chair crue pour seule nourriture, avec les mains. Lui rappelant toujours pourquoi elle eu son terrible sort, pourquoi elle fut déchue il y a de cela tellement longtemps. Pour finir sur son visage, il sera intéressant de révéler qu'il est encadré de sombre cheveux auburn qui courent le long de ses épaules et viennent mourir dans le bas de son dos, accompagnant ses mouvement comme une mer de serpent sifflant la mort sourde.
Ses mains sont des fils d'araignée, véritable travail d'orfèvre, elles ont la gloire et la douceur féroce des mains d'artiste qui courent toujours.
Son corps lui même est d'un calme envoûtant, totalement androgyne d'ailleurs. Soal ne possède pas de poitrine, son torse est plat et musclé comme celui d'un homme alors que son sexe est bien féminin pourtant. c'est une bizarrerie de la nature comme seul les anges déchu peuvent en créer. On notera aussi que sur sa poitrine, du côté droit se trouve une marque au fer rouge représentant une croix inversée. Ses vêtements sont simples et aérien, il arrière même parfois qu'elle ne porte qu'un unique voile épais sur ses épaules et qu'elle serre autour de sa taille sans que cela ne soit vulgaire. Elle changement souvent de façon de se vêtir

Des épaules fines et peu musclée, un dos zébré de cicatrice et d'où émanent deux ailes d'une taille impressionnante et aussi noires que la nuit. Certaines des plumes portent des brûlures encore rougeoyantes qui déplacent des nuages de cendre encore ardentes quand elle bat des ailes. Heureusement inoffensives, ces cendres renforcent l'aspect d'effritement de ses ailes qui semblent éternellement se consumer comme si le péché qui la torture n'était pas encore éteint. Un sombre brasier en son sein qui toujours la brûle et la consume.

Domaine maîtrisé : Le feu
Armement habituel: Soal utilise une armure complète de plaque argenté qui se superposent sur ses bras, son torse et se maintiennent par de solides courroies de cuir. Ceci pour les combats les plus dangereux, sinon elle est simplement porteuse de vêtements simples. La plupart du temps elle se bat avec une épée qu'elle a appelé Requiem, dans une petite crise d'animisme. Elle parle d'ailleurs souvent à sa lame en combat, lui demandant son avis pour quelques actions.
Pourquoi cette faction : La vengeance est le plus nobles des buts en ce monde pourri.

D'où connaissez vous HeLL ? : D'un autre forum. BAAF mais aieuh ! Izual il m'a baffé ! Je connais le forum depuis sa pub sur FPA et comme j'avais été inscrite sur le Cercle des rôlistes disparus de Ging, j'me suis ho bah tient !

Une suggestion : Je conseillerais de mettre un ordre de lecture des topics du background en fait parcequ'on a tendance à s'y perdre un poil. Travailler un peu les anges déchu qu'on a sache plus sur eux et euh en dernier point d'avoir des règles strictes au niveau de la taille des avatars et des signatures pour savoir quelle taille prendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Mer 18 Oct - 13:08

Histoire : Il existe des êtres qui passent leur vie sans voir le ciel, il y a des êtres qui passent leur vie les yeux tournés vers eux même, vers leur vie si courte. Il y a des êtres qui passent leur vie à souffrir en silence, broyés dans un holocaustes. Il y a des gens qui brûlent et des gens qui jamais ne verront le Paradis.

Qu'est ce que le ciel ? Le plus simple des dictionnaires nous répondrait Espace que nous apercevons étendu au-dessus de nos têtes en forme de voûte et circonscrit par l'horizon. Non, le ciel ce n'est pas ça. Il y eu bien des choses de bien plus graves, des choses bien plus tristes, des choses qui se passent sans qu'un mot ne sois prononcé, juste le silence.

Soal naquit il y a tellement longtemps qu'elle ne s'en souvient plus, le temps effaçant un par un tout les souvenirs pour ne laisser que le néant, sombre et répugnant. Soalel, ce nom si distant, elle tend la main mais pourtant ne semble pas le toucher, son contact lui échappe. Trop longtemps que le El angélique qui a été arraché en même temps que ses ailes physiques, trop longtemps. Soal a 2000 ans maintenant, que peuvent être 300 misérables années passée dans cet enfer doré dans sa mémoire. Elle fut, elle est, elle sera.
Ainsi Soalel fut créée il y a maintenant près de 2000 ans, peu après la mort de Jésus sur la croix qui passa par les royaumes maudits pour renaître tel l'ardent phénix 3 jours plus tard.
Tous, elle, les anges, tous étaient les fils et les filles de Jésus, le Christ est le centre du monde angélique. Ce sont ses anges à Lui : « Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire avec tous ses anges... ». Ils sont à Lui parce que créés par et pour Lui : « Car c'est en Lui qu'ont été créées toutes choses, dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles: trônes, seigneuries, principautés, puissances; tout a été créé par Lui et pour Lui » . Ils sont à Lui plus encore parce qu'Il les a faits messagers de son dessein de salut : « Est-ce que tous ne sont pas des esprits chargés d'un ministère, envoyés en service pour ceux qui doivent hériter le salut ? ».

Mais bien évidemment est-ce que toutes ses considérations pourraient aller frapper une jeune ange qui ouvre les yeux pour la première fois, animée à la vie pour servir le bien, une dont l'esprit uniquement spirituel fut incarné dans un corps de chair et d'os. Soalel devint de ce jour là un ange physique, importante comme tout les autres, elle était présente pour arrêter la main des assassins, elle fut là quand le monde ne reconnaissait pas encore Le Christ, elle fut toujours là. Témoin muet de tout les crimes de ce monde et aspirante souffrante à toute la barbarie. Mais laissons là son prologue pour se consacrer entièrement à elle, comme on plonge dans les bras d'une amante.

***


Soalel était ce que l'on appelait couramment un ange à tout faire, elle avait à peine une centaine d'années que déjà elle cumulait les fonctions, elle s'occupait des anges nouveaux né dont les esprits n'étaient pas encore alertes, elle le guidait sur le chemin de la foi ascète. Elle s'occupait aussi d'un jeune humain qui vivait sur Terre, un juif qui avait eu la chance d'avoir un ange gardien. De plus son zèle et son humilité la firent rapidement une ange appréciée pour ses services. Oui mais voila juste pour ses services et alors qu'elle touchait vers ses deux cents ans, Soalel se rendit compte qu'elle ne serait jamais qu'une ange mineur, créée pour servir les Séraphins, les Dominations, les vertus et tout les huit autres choeur qui se trouvait au dessus de celui de simple ange. Elle était la masse grouillante faites pour servir alors qu'elle ne rêvait que de faire exploser ses idées à la lumière, d'être reconnue de tous autrement que pour ses services silencieux.

Et bientôt l'occasion se présenta. Il devait y avoir une réunion des Trônes ce jour là, un ange trône important se trouvait dans la salle, colérique par nature, un pêcheur mais que tout le monde respectait car il représentait l'intelligence incarnée dans ce monde par Dieu, la roue de secours du recteurs des trônes, Tsaphkiel.
L'attente était longue, Soalel, conviée mais dans le seul but de servir des rafraîchissements à toutes ces éminences grises écoutait de si de là les conversation d'une oreille attentive. Puis retournant dans les coulisses de la pièce de réunion, elle fut témoin d'un dialogue entre deux archanges affolés/ L'un incriminait l'autre de l'absence de Tsaphkiel qui devait en ce jour donner un discours d'une grande importance. L'accusé sensé garder le convois de Tsaphkiel s'était perdu en route et avait laissé le recteur des Trônes sans surveillance. Sûrement dans le but de le punir d'une telle maladresse, l'ange de l'intelligence suprême avait élaboré un plan sournois fondé sur le fait qu'il était lui même perdu et que c'était de la faute de l'archange manquant à l'appel. Et puis Tsaphkiel aimait tellement taquiner Mikaël, le recteur des archanges.
Mais les faits étaient là, l'assemblée s'impatientait et aucun des deux archanges ne souhaitaient aller annoncer la non-venue du recteur à tout le monde. Tournant le regard vers Soal qui s'était découverte, ils eurent un coup d'oeil entendu et quelques minutes plus tard on poussait la malheureuse ange jusque sur la scène.
Timide, les ailes repliées autour de son corps en un rempart de plume. Toussant légèrement, elle fut saisis de voir tout ses regards posés sur elle. Les Trônes étaient connu pour être les anges les plus intelligent de toute la création, chacune de leur parole était une pluie d'or tant elles étaient sages et réfléchies et Soalel eu bien peur de commettre une quelconque erreur en face de tant de cerveau.

Elle commença, les yeux hagards, un quart de commencement de début de phrase pour expliquer l'absence de Tsaphkiel mais les mots moururent dans sa gorge. Elle ne savait pas quoi dire, elle connaissait juste la situation sur laquelle le recteur devait s'entretenir et exposer ses théories mais rien d'autre. Alors, joignant les mains dans le dos, levant les pupilles vers le plafond chargé de lustre, elle entama un long monologue sur la situation, sur sa vision de la situation. Et contre toute attente, tous l'écoutèrent. Pas un bruit alors que cette salle de débat était habituellement si bruyante. Ils écoutèrent tous cette jeune angelette apparue du néant et qui sans rien connaître des secrets de la raison déballait toutes ses convictions sur les problèmes actuels. Et le pire fut qu'elle visait juste, même si son raisonnement était parfois un peu bancal et faisait grincer des dents, elle apporta une idée nouvelle. Et quelle idée ..

En colère, face a un tel blasphème, un des trônes se leva et la somma de sortir d'un geste impérieux. Coupée dans sa dernière phrase, Soalel baissa son regard noir sur le trône. Elle le salua poliment et s'en alla. Quelques minutes plus tard, Tsaphkiel arrivait, ayant du tenir la main d'un savant qui s'éteignait et reprenait la conversation.

***


Soalel allait quitter les lieux, ses affaires sous la main quand une voix l'interpella. Elle avait la puissance et la gloire en elle. L'ange s'inclina respectueusement devant Pahaliah, l'ange colérique qui avait assisté à l'éclat de génie de la petite femme de ménage. Passant une main bourrue sur son épaule qui manqua de la faire tomber, il éclata de rire et la félicité pour avoir oser aborder un tel thème. Et si le contact de la chair n'était pas un péché comme tous le disait ? Comment pouvait-on juger normalement des êtres qui aimaient tellement Dieu qu'ils donnaient leur vie dans un acte pour perpétuer son oeuvre, la vie. Elle n'avait pas tout à fait tord mais dire ça ici ce n'était pas bon, surtout quand on était un être de rang inférieur qui pouvait être très facilement éliminé. Elle avait gagné, elle s'était fait remarquer ce soir mais à quel prix ? Pahaliah lui expliqua les risques qu'elle encourait maintenant, d'avoir pensé trop haut et lui proposa de devenir sa disciple dans le but d'entrer la caste des trônes plus tard. Car son raisonnement avait la fraîcheur d'une brise d'été mais le tranchant lumineux de la lame d'une épée. Soalel refusa poliment, ne cherchant pas à attirer d'ennui a un ange si avenant et s'en alla après l'avoir salué.

Sur le chemin du retour, quatre paires de main l'agrippaient sauvagement au détour d'un nuage et l'entraînèrent dans les profondeurs isolées. Là elle fut violée. Cette phrase résonnera toujours dans les limbes de son esprits « Alors petite salope, il parait que tu veux ça et bien te voila servie. »
Quelques mètres plus loin, Pahaliah regardait la scène, ravi d'avoir punie une gêneuse qui avait en plus eu l'affront de refuser son invitation.
Les quatre anges furent accusé devant le tribunal divin et furent déchu, Soalel quand a elle failli être marqué du sceau des êtres souillés, une croix à l'envers mais l'intervention incroyable de Tsadkiel, un autre ange recteur la sauva de ce statut.
Ce dernier ne l'avait sauvé que pour une seule raison, il était une domination, l'ange de la tolérance et estimait que les idées de Soalel devaient être respectée et pour se venger mis à jour la thèse du complot. Que de monde autour d'une si simple ange. Tant de personnes qui lui tendait la main pour qu'elle ouvre les yeux. Mais elle restait définitivement prostrée dans un coin de sa chambre, repliée sur elle même, silencieuse, les yeux exorbités et la peur absolue.

Ce ne fut que plusieurs mois plus tard qu'elle commit l'irréparable. Une domination vint la voir sous ordre de Tsadkiel, prendre des nouvelles. Prise d'une crise de rage, affamée, malade, folle, elle l'assassina. Puis le mangea. Ha ! Tous ils voulaient qu'elle ai la chair ! Voila maintenant qu'elle l'avait, le coeur de cet ange pulsant entre ses doigts et les crocs plantés dedans. Tous, tous l'avaient détruite ! Il devaient tous mourir !

Elle ne tiqua pas quand elle fut arrêtée, elle ne tiqua pas devant le regard de Tsadkiel qui ne comprenait pas, elle ne tiqua pas quand elle fut condamnée à être déchue et quand le fer rouge s'appliqua sur sa peau pour forme le sceau d'une croix retournée. Juste ce regard et ce sourire accrochés aux lèvres.
Pour la purifier avant qu'elle soit damnée, le tribunal divin lui brûla les ailes pendant des jours, elle ne hurla pas, mais elle pleura beaucoup. Et chaque larme qui coulait grésillait lentement sur les charbons ardents.
La chute lui sembla être la plus grande des douceurs, le vent qui la détruisait, sa peau qui semblait partir par plaque et lambeau mais qui toujours persistait comme une mue dont jamais on ne pourrait se débarrasser. Puis le noir, l'écueil, le sombre. La pierre d'un puits, tant de hurlements.
Il lui fallut plusieurs mois pour comprendre ce qui se passait, ce qu'était l'Enfer. Sa chute lui fit perdre la particule El collée à son nom et qui désignait les anges. Elle pris alors le nom de Soal, l'ange glauque dont le nom sonne comme l'explosion d'une bulle à la surface d'un marais.

Quand Izual fit connaître ses intentions, la vengeance, il était un ange déchu comme elle, il avait souffert comme elle, elle entra à son service. Peu importe si elle devait perdre de nouveau son âme, qu'elle différence cela ferait il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Izual
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 122
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Mer 18 Oct - 13:40

Tout d'abord, et de tout coeur, Bienvenue ! Ancienne du Cercle, hein, comment ne pourrais-je pas valider ta fiche ?
Rien à dire, franchement, c'est bluffant. On sent le personnage très travaillé, bien que la fin fasse un peu "à l'arrache", mais bon, c'est trop bien quand même *__*
Bon j'ai pas aimé les allusions aux castes des Anges mais comme on peut dire que c'est un "trou scénaristique" sur HeLL, tu es pardonnée. Et euh les anges qui violent une autre ange ? Oo Naan...... Déja en admettant que eux, des anges, l'aient violés, ils n'auraient pas été simplement déchus, mais livrés aux pires tortures de démons du dernier cercle... Mais bon, Izual n'était pas non plus sympa vers la fin de sa carrière d'Archange XD Doonc : Fiche Validée.
Bon jeu ! (Et y a Pan qui se prend toujours un vent à Styrae x])

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Mer 18 Oct - 13:46

En fait j'avais pour projet de t'embéter. La fiche est bourée de petites références à Angel Sanctuary héhé :p

Sinon en réalité je me suis inspiré énormement de tout ce que j'ai pru trouver sur les anges, j'ai mis en avant les hiérarchies angéliques dans le but de montrer que Soalel était tout en bas. Et puis en voyant un Camael inscrit je me suis dit le recteur des puissances, il y a donc les choeurs [j'ai pas lu la fiche je le concède]

Pour les anges violeurs, bah mea culpa. Yé sais que c'est pas possible normalement mais j'avais envie d'extrapoler pour faire une parallèle à la société humaine et puis c'était un bon moyen de choquer assez Soal pour qu'elle se lance dans le canibalisme.

Fin baclée, oui j'ai croisé les doigts pour qu'on le remarque pas. J'ai acceléré la fin, je ne voulais faire trop long Sad je la reprendrais pendant les vacances sûrement.

Merci Ginizual ^__^ [Je vais aller faire pan chez Pan t'inquiète pas ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Izual
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 122
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Mer 18 Oct - 13:49

Mouééé nan mais euuh genre je lis ANgel Sanctuary X_X J'accepte le truc du -el à la fin des noms d'Anges mais officieusement dirons nouus...
Ginizual ? hm la classe XD Nan... Appelle moi Izu' :soleil:
(Ouais, tu te dévoues pour lancer le RP, c'est bien =3)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Mer 18 Oct - 14:15

Patate, la particule -el ça veut dire fils de Dieux en hebreux d'abord ! C'est de l'officiel tout ça monsieur Izu'

Bon je vais faire pan, ce soir ou demain selon le temps dont je dispose !

Ps : Puiss-je avoir mon rang ? Ange cannibal déchu Mr l'admin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Amon
Demon Majeur
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Mer 18 Oct - 15:57

Bienvenue à toi Soal Smile

Très bone présentation :popcorn:


J'me sens un peu seul moi dans mon désert :noo:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 5:47

Ne soyez pas triste allié de mon maître, je saurais venir vous rendre visite un jour Wink

Néanmoins je ne garantie pas que ma présence sera mieux que le fait d'être seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Izual
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 122
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 7:39

Tu n'auras que le rang que tu mérites T0T Ange Déchu, c'est touuuut =p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 8:15

Ingrat :p mais je m'en contenterais parfaitement, merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Izual
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 122
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 8:20

Nan mais attends je suis un tyran ^O^ C'ets pas parce que t'es une super joueuse que tu vas avoir un rang spéciaaaaaaaaaaaal è______é

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 9:15

Bah si ! Sinon .. en fait rien :p

Maintenant tu seras le tyran des rangs XD la rime te va très bien Izu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Izual
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 122
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 9:30

J'avais lu "Tyran des anges".
...
Je passe trop de temps sur HeLL moi XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 9:47

HeLL, la petite faiblesse qui vous perdra ...

*Se retourne vers la caméra et fais le sourire de starlette *

Hey ça fera un bon slogant ça :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Amon
Demon Majeur
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 9:50

Moi je dirais plutot "Vous y perdrez votre sang" ou "la faiblesse vous détruira"

Mais bon, c'est surtout parce que je suis un gros psychopathe ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 9:54

Tu connais pas Mikado ?

Gros non :p les rois de l'enfer doivent garder la ligne quand même.
Psychopathe .. ha là je dis rien. Effectivement ! XD

Mettez un peu d'Amon-piment dans votre vie :p elle vous le rendra, ou pas ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Pan
Démon
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 10:44

.... J'aime le vent quand il m'apporte un papillon aussi rare.
(la phrase du jeudi soir V-V'')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izual
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 122
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 10:47

Je compatis X_X Mes envolées lyriques ne sotn pas le jeudi soir mais le dimanche et lundi soir XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith
Démon
avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 30
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 11:02

Bienvenue. ^^ J'ai beaucoup aimé lire ta fiche en tout cas. =) Bha, j'avais prévue de rejoindre Pan, mais si tu veux le faire, je vais bien trouver un topic où commencer (avouons que je ne suis pas super inspirée pour le moment. :p).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nosferatus-renouveau.darkbb.com
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 11:20

Mais le vent n'est que le transport, il faudrait aimer celui qui le souffle.
[C'était la minute lyrisme du placard]

Je suis tout de même ravie que mon message te plaise Pan ^^

Ging > Dimanche parceque c'est le jour de repos et lundi soir parceque t'a seché la journée pour rester chez toi ?

Lilith > Première arrivée, première servie ^^. Thanks pour le bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Pan
Démon
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 11:51

Ah dans ce cas je vais m'ériger un autel à ma gloire, le volume d'air déplacé par mes soupirs en une seule journée suffit à assurer un vent tonique permanent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 11:53

XD

C'est tellement bien trouvé que je t'aiderais à l'ériger cet autel glorifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Izual
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 122
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 11:53

Soal => Oui, c'est à peu près ça XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soal
Ange Déchu
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 2012
Localisation : Dans les limbes de ma mémoire
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 11:54

Espèce de fénéant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrid-angel.ifrance.com/
Izual
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 122
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   Jeu 19 Oct - 12:04

Disons que je ne sèche pas, mais pour ce que je fais en cours...... XD (Je joue de la guitare avec mes mains ! On donne des concerts inaudibles gratuits en cours de maths, venez nombreux).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soal, la déchue [Izual]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soal, la déchue [Izual]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La royauté déchue
» La poupée brisée et le camé [Abandonné]
» Qu'en y'en a marre, y'a Malabar! [ Azura NoMore - En cours ] {by Ayael}
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] La frappe d'une étoile déchue
» Mary Tudor " Ma mère est morte déchue, de mon côté : je disparaitrai en tant que reine. " [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeLL :: Hors Jeu :: Nouveaux Membres-
Sauter vers: